Le SEA : qu’est-ce que c’est ?

Le SEA : qu’est-ce que c’est ?

L’acronyme “SEA” signifie “Search Engine Advertising”. Traduisez en français par “référencement payant” ou “achat de liens sponsorisés / d’annonces  ». Le principe est le même que celui d’une régie publicitaire. Vous achetez un espace non pas auprès d’un média traditionnel tel que la presse ou la télévision, mais sur Internet. L’achat s’opère plus spécifiquement auprès d’un service dédié, développé par le moteur de recherche en question. Le plus connu d’entre eux étant Google Adwords.

Mais encore me direz-vous ?

Mettons que vous êtes un cabinet d’architecte à Toulouse. Vous avez le souhait de développer votre notoriété sur la toile et décidez de créer un site web pour l’occasion.

Vous imaginez bien que vous n’êtes pas le 1er à le faire et que des concurrents se sont positionnés avant vous sur le web. 

Deux réflexions se posent alors :

  • peu de visibilité = peu de trafic = peu de vente ou de demande de contacts = un site qui ne sert pas à grand chose
  • il ne suffit pas d’avoir un site pour être visible sur la toile

Le référencement entre en jeu

Au même titre que l’on dit “il n’y a pas de fumée sans feu”, on pourrait dire “il n’y a pas de visibilité sur le web sans référencement”.

Référencement pour le web
Méthodes de référencement

Lorsque les éditeurs d’un site web cherchent à gagner des positions sur les moteurs de recherche, 2 méthodes de référencement s’offrent à eux :

Quelles sont les différences entre SEO et SEA ?

Le SEA – référencement payant s’avère être une excellente solution lorsque vous cherchez à obtenir des résultats de visibilité rapidement. 

Vous créez des campagnes publicitaires autour d’annonces que vous rédigez en fonction de mots-clés. Le prix du mot clé est déterminé par un système d’enchères et de coût par clic. Plus il y a de concurrence sur un mot-clé que vous visez, plus vous paierez votre annonce cher.

À contrario avec le SEO – référencement naturel, vous mettrez davantage de temps à obtenir des résultats. En effet, la courbe de croissance du trafic s’observe sur plusieurs mois. Le fonctionnement est ici différent, car vous ne passez pas par une régie publicitaire pour vous faire voir, mais optimisez l’ensemble des contenus de votre site.

À noter que le SEO offre une plus grande pérennité dans vos positions, elles-mêmes conquises naturellement.

Dans les deux cas, ces deux leviers de trafic reposent sur l’identification de mots-clés et nécessitent de construire des pages d’entrée bien ficelées.

Pourquoi opter pour une stratégie SEA ?

Les maîtres-mots du référencement payant sont :

  • Souplesse : vous augmentez ou diminuez votre budget à votre guise et selon la période qui vous arrange ;
  • Rapidité : vous obtenez un trafic aussitôt la campagne lancée ;
  • Contact qualifié : dans la mesure où vous configurez vos annonces, vous connaissez bien les internautes qui vous contactent ;
  • Précision : vous aurez accès à des statistiques précises depuis la plateforme d’annonces publicitaires et pourrez les comparer entre elles. Une fois les annonces qui fonctionnent le mieux identifiées, vous aurez la possibilité de les optimiser et d’améliorer votre ROI*.

* ROI : Return On Investment ou Retour sur Investissement – c’est un indicateur qui s’exprime en pourcentage et qui permet de mesurer la rentabilité d’un investissement.

Le SEA marche main dans la main avec le SEO

Nous avons souvent tendance à opposer les deux démarches. En réalité, les deux stratégies n’ont pas vraiment d’influence l’une sur l’autre, et sont des canaux d’acquisition complémentaires. Il est tout à fait envisageable d’avoir des pages enregistrant de bonnes positions dans Google grâce au SEA et d’avoir dans le même temps de mauvais résultats en SEO. Le schéma inverse est également possible. 

En faisant appel à une agence de référencement, vous aurez la possibilité de traiter ces deux aspects du référencement. HORIZON vous propose ses services, ne vous en privez pas :).